AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
connexioninscription
Elemental Skin



Salvation ☾☾☾ (Digal)



    Partagez
    avatar
    Salvation ☾☾☾ (Digal) > le Sam 12 Mai 2018, 04:18
    Oublié ▬ Terre et Feu
    Oublié ▬ Terre et Feu
    Messages : 70
    Particules : 58

    Fiche personnage
    Crédit avatar: sasaki haise ▬ tokyo ghoul:re
    Energie:
    100/100  (100/100)
    Emploi: Etudiant en ingénierie aérospatiale, nounou pour animaux

    La proximité de Pierre, doucereuse et lénifiante figure paternelle était une régulière quête à ton esprit. Bourgeonnant engouement de ton futur engouffrement au creux du sillage du géant sublimé d'une symbiose avec les tréfonds arborescents. Plusieurs lichées aqueuses dévalèrent lascivement ta gorge, effritant l'assèchement l'asphyxiant et quelques palabres d'adieux à l'égard de ces myriades de plantes succulentes érigeant les entrailles de cette serre préservée des parois murales de ton appartement, s'écoulèrent d'entre tes lippes. Une esquisse truculente de plénitude s'avachit le long de tes rosacés croissants et tes arabesques s'extirpèrent hâtivement de ta demeure embaumée d'une édulcorée fragrance florale. Elles dévalèrent frénétiquement les ruelles, l'impatience diligentant ta cadence presque valsante.

    T'abreuvant finalement de la proximité de l'orée sertissant la vaste étendue forestière, ta stature s'entrava d'un immobilisme paré d'une chancelante hésitation. Tes iris s'insinuèrent au creux de ses entrailles ternies de l'épais manteau feuillu la culminant, batifolant entre les troncs, désireux de se heurter à l'imposante silhouette décelée de Pierre. Il n'y eut qu'un néant ornementant la régissante végétation qui insuffla la floraison de tes fébriles pas qui te portèrent en son creux, un soudain crissement de feuilles ruinées de morbidité forgé de ta voûte plantaire fomentant un subit tressaillement d'apeurement de tes inoffensives esquisses.

    Les minutes s'épuisèrent, l'incandescence des rayons solaires s'essoufflant progressivement tandis que la criardise du firmament s'effrita, progressivement conquise d'une obscurité constellée d'orbes noctulescentes. Un ardent assombrissement qui éveilla la terreur insufflée de ta tératophobie, persuadé que les monstrueuses créatures autrefois assoupies s'éveilleraient brusquement, affriolées de la régence de l'obscurité. Ton itinéraire se distordit fiévreusement, tes pas tentant d'affaisser davantage les vestiges érigés des précédents mais tu ne parvins point à te galvaniser de l'orée tant désirée de ton esprit désormais estropié d'un naissant effroi dont l'embrasement fut insufflé des soudains carillons des mélodies animalières nocturnes. Ecroué d'une perdition qui dévasta tes pensées de tourments, tes jambes s'affaissèrent d'un accroupissement, tes iris s'éclipsant sous leur revêtement ciliaire, tes paumes s'accolant à chacun de tes deux creux auditifs et un frissonnant blizzard érodant tes courbes. Ta gorge se saccada de fleurissants sanglots d'esseulement, les affres te mutilant ferventement tantôt la pulpe tantôt l'âme.




    frail succulent plant


    avatar
    Re: Salvation ☾☾☾ (Digal) > le Dim 13 Mai 2018, 03:48
    Elemental Skin ▬ Feu
    Elemental Skin ▬ Feu
    Messages : 23
    Particules : 56

    Fiche personnage
    Crédit avatar: keith - voltron: the legendary defender
    Energie:
    100/100  (100/100)
    Emploi: Homme de main
    i think isn't just me
    it's simply a destiny
    comme une idée qui nous entrave dans une étrange destinée, un rêve illusoire du ciel qui déteint dans l'atmosphère colorant le monde d'un orangé de fin de journée. un air frais qui transperce tout ton être, fais relever le poids de tes péchés le temps d'une cigarette. et quand la fumée danse sous tes pauvres yeux fatigués, quand ton éternelle colère s'est éteinte le temps d'une promenade de soirée, avant de commencer à travailler.

    quand la nuit s'empare de la nature lui donnant cet aspect inquiétant, quand les animaux deviennent si bruyants que l'humain en est appeuré. quand l'imagination nous joue des tours, nous empoigne, nous imite.

    garnement solitaire, cadavre ambulant qui cherchait à détendre les sentiments qu'il ne ressent pas, charogne oubliée dans un souvenir délaissé d'une vie mal-menée. tu vagabondais, tantôt courant pour sentir ta respiration saccadée dissimuler tes craintes que tu sais pourtant futiles. tu le savais, que les animaux avaient plus de toi que toi d'eux, tu savais qu'il n'y avait pas de monstre, pas de psychopathe, pas de tueur en série. et peut-être que dans toutes tes inquiétudes, le plus inquiétant était celui qui courrait la nuit tombée dans la forêt.

    peut-être que dans tes idées sordides d'une enfance effrayée par le cinéma te faisaient courir plus lentement, être plus prudent, main sur un cran d'arrêt planqué au fond d'une poche. mais peut-être que tu n'auras jamais imaginé tomber sur un agneau tétanisé, se tuant à petit feu d'inquiétude comme une crise d'angoisse qui t'arrache ta conscience agonisant lentement dans ta peur, comme un démon qui l'étouffe lentement, s'imaginant déjà ingurgitant cette viande terrifiée.

    et d'un geste qui transperce l'air tu retira ta veste, sifflement d'atmosphère qui poignarde la terre pour se poser délicatement sur le dos courbé de la pauvre créature. tu te baisse, ▬ te rabaisse ▬ et tu lui dit d'une voix claire presque impossible pour la hargne que tu avais pourtant tendance à incarner. mais psychopathe héroïque, tu ne pouvais laisser ce garçon dans ses problèmes profonds, dans ceux qui le bouffent en entier.


    tu devais le protéger de ses démons.

    ▬ t'en fais pas, je suis là. je vais te protéger.
    + tagdiva
    + notesse relire est un signe de doute, je ne doute jamais
    BY MITZI
    avatar
    Re: Salvation ☾☾☾ (Digal) > le Lun 14 Mai 2018, 02:36
    Oublié ▬ Terre et Feu
    Oublié ▬ Terre et Feu
    Messages : 70
    Particules : 58

    Fiche personnage
    Crédit avatar: sasaki haise ▬ tokyo ghoul:re
    Energie:
    100/100  (100/100)
    Emploi: Etudiant en ingénierie aérospatiale, nounou pour animaux

    Les torrents engorgés de perles nacrées cascadèrent finalement lascivement le long de tes pommettes, de tressaillantes saccades entravant ta gorge tandis que les creux de tes paumes épris de tes dépressions auditives s'endurcirent d'une crispation entremêlant souffreteux affres et asphyxiante angoisse. Ta respiration se hachura d'un douloureux erratisme, ton palpitant engouffré au creux d'une valse effrénée. La subite pétulance exsudée d'une barrière tissulaire enrobant soudainement tes étendues dorsales lénifia doucereusement tes tourments et le gravé qui carillonna à travers les airs affriola le rehaussement de ton crâne, tes iris flamboyants de lypémanie et embrumés de vitrosité s'enlisant délicatement au creux des siens. La salvation qui s'écoula d'entre ses lippes ornementa ton faciès d'un fébrile rosacé d'embarras, tes prunelles s'enjolivant d'adoucissement insufflé de l'ardent charme de l'inconnu s'abreuvant de ta proximité.

    Irrésistible chevalier à la cascade capillaire cendrée et au regard érotiquement abyssal au creux duquel tu t'insinuas lascivement, hypnotisé du sombre angélisme embaumant sa présence. Une presque fallacieuse illusion qui épuisa ta torrentielle affliction. Tes phalanges écrouèrent l'accoutrement revêtant tes épaules et tes arabesques regagnèrent la petitesse de leur stature pour doucereusement fracasser le tronc du bellâtre. Tes mains s'arrimèrent au haut enrobant sa musculature pectorale, ta pommette gauche s'y lovant tendrement. Les hâtives pulsations essoufflant ton palpitant accablèrent sa pulpe, tes prunelles s'ostracisant à nouveau du monde vous embrassant tandis que de frissonnantes bourrasques conquirent tes esquisses.

    J'ai si peur ! Je veux sortir d'ici, s'il te plait !

    Ton crâne pivota et ton menton s'avachit contre son torse, tes iris auréolés d'une édulcorée douceur assaillant les siens, de nouveaux et fleurissants bourgeons de nacre les agrémentant. Symbolismes d'un imminent et énième flot larmoyant qui estropierait ton faciès. Un hurlement animalier qui fusa fugacement à travers les airs anima tes courbes d'un vivace sursaut, une supplication d'effroi s'extirpant subitement d'entre tes frémissantes lippes, l'étau de tes paumes entichées de ses habits s'embrasant et tes prunelles inondées d'une fervente anxiété à t'en craqueler le palpitant batifolant sporadiquement en quête de la monstruosité éclipsée de l'obscurité.




    frail succulent plant


    avatar
    Re: Salvation ☾☾☾ (Digal) > le Jeu 17 Mai 2018, 05:13
    Elemental Skin ▬ Feu
    Elemental Skin ▬ Feu
    Messages : 23
    Particules : 56

    Fiche personnage
    Crédit avatar: keith - voltron: the legendary defender
    Energie:
    100/100  (100/100)
    Emploi: Homme de main
    i think isn't just me
    it's simply a destiny
    et quand la nuit s'est attaquée aux frayeurs de l'homme, il s'y libère des sentiments qui prospèrent au fond du déni avec qui l'on fuit. et quand la nuit laisse s'éveiller en nous, ces ressentis que refoule dans une gorgée de doutes, d'horreur.

    et quand la nuit laisse doucement monter comme un étrange sentiment de liberté, une puissance clairsemée que le soleil ne saurait refléter. une confiance remarquable, d'une garçon chevronné qui s'empare sans se questionner du corps chaud, porté par la force du courage.

    ▬ on va y aller.

    et un regard timide vers l'autre garçon, un silence qui en dit long dans un malaise qui te serre le cœur et tu sais malheureux que tu aimerais lui dire des mots. que tu sais, malheureux, que tu aimerais lui parler.
    que tu voulais le rassurer,
    tant l'aider,
    t'adonner à lui.
    il a suffit d'un regard et tu n'as vu qu'une pureté saine et céleste, qui ne connait que le concept d'un bien exceptionnel
    et ce prince tremblant, terrorisé par les monstres inexistant alors que dieu sait que ce pauvre garnement est dans les bras de satan.  


    ▬ je suis là pour toi.

    t'adonnes-tu en entier, tes bras, tes jambes, tes dents et tes lippes ne sont pour ce soir qu'à ce doux souverain.
    et ton cœur ne saurait se calmer face aux contacts insisté, pendant que tes jambes vous guidiez vers la sortie la plus proche. et quand la lumière de la ville se rapprochait, que le jaune des lampadaires coloraient vos visages tourmentés par un afflux de sentiments inavoués. et comme une idée folle qui jaillit sans en demander reste, comme un élan de courage ▬ ou de désespoir. gain de cause, comme si le verre était déjà trop-plein, tu as fini par tout lâcher.


    ▬ vous êtes si beau.

    comparé au monstre que tu étais, cerné, cheveux décoiffés, maltraités et tes lippes gercées, asséchées. tout ton corps était comme un désert laissé à l’abandon.

    + tagdiva
    + notesse relire est un signe de doute, je ne doute jamais
    BY MITZI
    avatar
    Re: Salvation ☾☾☾ (Digal) > le Ven 18 Mai 2018, 03:56
    Oublié ▬ Terre et Feu
    Oublié ▬ Terre et Feu
    Messages : 70
    Particules : 58

    Fiche personnage
    Crédit avatar: sasaki haise ▬ tokyo ghoul:re
    Energie:
    100/100  (100/100)
    Emploi: Etudiant en ingénierie aérospatiale, nounou pour animaux

    Obscur chevalier dont les arabesques furent écrouées du creux de tes chancelantes paumes et dont son sillage t'engouffra subitement, ta main doucereusement échouée au coeur de la sienne pour vous éloigner des horrifiques torpeurs forestières douloureusement insufflées de ta propre imagination. Si ardentes à en craqueler ta plénitude et cet être salvateur lénifia ton esprit asservi d'effritants tourments de ses réconfortantes palabres, ses balbutiantes lippes entichant hypnotiquement tes iris. Finalement extirpé de l'effroyable noirceur arborescente, son orée fut délectée, vos pas cadencés vous emportant vers la dureté bétonnée de la ville. Les ambrés crépitements déchaînant les vitreuses ornementations des lampadaires flagellèrent vos faciès de leur lueur, ravivant vos iris ternis des gangrénantes ténèbres. Les monstrueuses créatures désormais éclipsées, un léger flot élogieux de ta pulpe s'écoula d'entre les lippes du ténébreux, émoustillant tes tympans et essoufflant ton palpitant. Le porcelain enrobant tes pommettes se para de la truculence d'un doucereux rosacé tandis que tes prunelles s'enlisèrent brièvement au creux des siennes et se dévièrent fébrilement, fuyardes d'embarras. Les pulsations animant ton palpitant se sublimèrent d'effervescence et ta paume aliénant la sienne l'estropia fugacement d'un étau resserré, le temps d'à peine deux secondes épuisées.

    Mer... Merci. Mais c'est toi qui est magnifique.

    Ton visage balbutia vivacement à travers les airs et tes iris pourfendirent tendrement les siens de la mysticité du bicolore les inondant. Sa main fut délaissée, la tienne scindant les airs d'une déstructurée promenade et s'entichant des étendues frontales de son faciès, le balafrant d'un caressant voile, assujettissant les cendrées cascades capillaires l'asphyxiant d'un délicat revers vers l'arrière. Elle se galvanisa de leur soyeux et chuta lascivement pour se repaître de la douceur de sa pommette gauche puis elle embrassa la cerne l'auréolant du bout de ton index suintant d'une attendrissante curiosité. Tes badigoinces fusèrent lentement pour éroder les centimètres lovés entre vos deux faciès et subtilement fracasser l'une des commissures de leurs comparses d'un baisé serti d'une opulente chasteté. Aussitôt éloignées, la pulpe de ton visage flamboya de gêne et ton crâne s'affaissa légèrement tandis que tes iris s'égarèrent sur les angles d'une bâtisse, désireux d'éviter l'affront des siens si affriolants.

    Tu es vraiment trop beau ...

    Faiblard murmure forgé de tes frémissantes lippes. La valse de ton organe pulsatif s'étiola de mésaise tant la proximité de l'inconnu t'étreignant était une additive extase à ton esprit. Sa soif de son existence t'incita à éterniser sa présence sublimant tes côtés, tes prunelles s'entichant finalement doucereusement des siennes.

    Je ne saurai jamais assez te remercier de m'avoir sauvé. J'étais complètement perdu et tu es arrivé comme par magie. Merci énormément. Tu veux venir à la maison pour boire quelque chose ? J'ai très soif et je suppose que toi aussi ? Je m'appelle Diva d'ailleurs et toi ?





    frail succulent plant


    Contenu sponsorisé