AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
connexioninscription
Elemental Skin



Papa ours et bébé ourson | ft. Diva



    Partagez
    avatar
    Papa ours et bébé ourson | ft. Diva > le Dim 13 Mai 2018, 04:12
    Elemental Sin ▬ Terre
    Elemental Sin ▬ Terre
    Messages : 95
    Particules : 43

    Fiche personnage
    Crédit avatar: TheMinttu
    Energie:
    100/100  (100/100)
    Emploi: Garde forestier

    La forêt bruissait sous tes pas, autour de toi. Tu faisais ta ronde habituelle, composée d'un parcours hasardeux à travers la verdure. Ce n'était pas comme si tu étais appliqué à ton travail, mais tu réunissais toutes les conditions pour être garde forestier, après tout. C'était Lune qui en avait eu l'idée, quand tu t'étais installé dans cette cabane. Tu avais refusé toutes ses aides, sauf le salaire, converti en légumes. Mais la forêt était un organisme vivant, après tout, et il était apparemment de ton devoir de dégager les arbres morts du chemin, ou d'installer des pièges pour éloigner les animaux de Kirktown. Tu n'en comprenais pas vraiment l'utilité, mais au moins, ces événements étaient rares, et la plupart du temps, tu avais la paix. Perdu dans tes contemplations, tu n'entendis les sanglots d'une créature immobilisée que lorsque tu fus face à elle. Un enfant, non, un jeune homme au visage juvénile, recroquevillé au sol, la jambe piégée dans un piège à ours. Quelles étaient les chances ? Plutôt faibles, autant de briser ta tranquillité, que de se voir confondu avec un ours par un grossier morceau de métal. Si ton arrivée ne semblait pas rassurer le damoiseau, tu n'avais guère le choix. Bien que l'envie fut forte, tu ne pouvais pas juste passer ton chemin. Alors tu approchas ton immense silhouette, et tes mains fortes et brutes libérèrent d'un coup les tissus et la chair. Les dents avaient tranché le pantalon, laissé des traces rougeâtres sur la peau, mais fort heureusement le piège n'était pas affûté pour vraiment blesser. Le but était d'immobiliser, et ça avait bien marché, manifestement. Et maintenant ? Tu ne pouvais toujours pas partir et abandonner le faon comme ça. Sans demander son avis au jeune homme, te voilà qui love l'animal blessé contre toi, léger comme une plume, et tu reprends ton chemin, non plus en direction de la forêt dense, mais bien de l'orée des bois, où quelqu'un pourra prendre en charge ton fardeau. Tu n'es pas médecin, tu ne sais même pas réconforter, alors que pouvais-tu faire de plus que d'emmener le garçon en ville ? Tu ne lui avais même pas dit un mot, à peine jeté un regard. Étrange rencontre entre l'ours mal léché, et le petit ourson imprudent.
    Papa ours et bébé ourson


    avatar
    Re: Papa ours et bébé ourson | ft. Diva > le Lun 14 Mai 2018, 05:52
    Oublié ▬ Terre et Feu
    Oublié ▬ Terre et Feu
    Messages : 70
    Particules : 58

    Fiche personnage
    Crédit avatar: sasaki haise ▬ tokyo ghoul:re
    Energie:
    100/100  (100/100)
    Emploi: Etudiant en ingénierie aérospatiale, nounou pour animaux

    La vaste étendue arborescente avait maintes fois déchaîné ta curiosité sertie d'infinité et tes arabesques épousaient l'orée forestière de leur présence. Tu t'y incorporas fébrilement, ta candeur embrasant cette inoffensivité te suintant par tous les pores et tu sillonnas à travers les troncs effrités des années épuisées. Les truculentes fleurs constellant les tréfonds arbustiers se galvanisèrent de la proximité de tes esquisses qui avaient valsé à leur rencontre, tes jambes se distordant toujours d'un accroupissement et tes paumes s'accolant sur chacune de tes pommettes, les prunelles ravivées d'un admiratif écarquillement. Ta stature fut cependant à nouveau regagnée et tu t'engouffras davantage au creux de cette régissante et luxuriante végétation, tes iris balbutiant fugacement, leur attention ayant alors délaissé l'itinéraire hasardeusement érigé de tes diligents pas. Une amère erreur qui t'accabla férocement, ta cheville gauche subitement et ardemment entravée des aciérés crocs d'un piège à ours. Ton épiderme douloureusement opprimé et l'os forgeur essoufflé de la véracité de sa mâchoire entichée de ton extrémité. Un profond et souffreteux hurlement fut exsudé de tes lippes à en érailler tes cordes vocales de torpeur.

    Tes esquisses s'affaissèrent lourdement sur le sol engorgé de la morbidité asphyxiant sa feuillue parure, les sanglots conquérant ta tressaillante gorge de lypémanie. Ta conscience s'éroda au fil des minutes consumées, tes manteaux ciliaires s'avachissant progressivement, éclipsant peu à peu tes prunelles voilées d'une fleurissante asthénie, ta respiration gangrénée de souffreteuses saccades. Des pas bruissèrent cependant soudainement et de larges paumes pourfendirent le piège, brisant de mille éclats son aliénation et galvanisant ta cheville d'une délivrance. Aucun remerciement de ta part ne carillonna à travers les airs, l'éreintement ayant ravagé tes trippes, trop ardent tandis que tes courbes furent embrassées de l'étreinte de l'inconnu. Doucereux géant au lénifiant réconfort dont les épaules furent écrouées du creux de tes frissonnantes paumes, la douleur incendiant ton membre les asservissant de chancèlements, quelques faiblards gémissements de béatitude les agrémentant. Puissant papa ours dont la valsante cadence t'enlisa au creux de délicats bercements, tes iris se clôturant lascivement.

    Lorsque le monde fut à nouveau contemplé de tes prunelles désormais éveillées, elles se heurtèrent à la dureté du bétonnage de la ville et tes esquisses se redressèrent légèrement. Ton regard ruissela le long du faciès de l'homme et tes lippes assénèrent un chaste baiser à sa pommette gauche.

    Merci beaucoup ... papa ? Dis, tu pars après ? Tu ne veux pas rester avec moi ? C'est douloureux, ça brûle ! J'ai des plantes, je peux te les présenter si tu veux et du chocolat chaud aussi.





    frail succulent plant