AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
connexioninscription
Elemental Skin



hervé guertin ▸ ♂ ▸ 61 ans



  • Répondre au sujet
Partagez
avatar
hervé guertin ▸ ♂ ▸ 61 ans > le Dim 10 Juin 2018, 21:31
Oublié ▬ Terre et Feu
Oublié ▬ Terre et Feu
Messages : 80
Particules : 106

Fiche personnage
Crédit avatar: Satsuki Shishio ▬ Hirunaka no Ryuusei
Energie:
100/100  (100/100)
Emploi: Fleuriste
Hervé Guertin
You have always reduced everything to ashes


Mon nom complet est Hervé Guertin mais on m'appelle plus simplement Cendres. Je suis né le 2 février 1957 et j'ai donc 61 ans. À l'origine, je viens de France et je vis à Stonehaven. La ville m'a tendu les bras depuis 1967. Je connais la Quintessence comme une soeur.

À Stonehaven, je suis chef cuisiner à la retraite. Je vis dans une maison traditionnelle d'une rue commerçante du quartier résidentiel.



Composition :

Terre

23%

Eau

2%

Air

14%

Feu

 61%


Groupe du prédéfini :Elemental Skin du Feu


Informations supplémentaires


▸ Seul enfant d'un couple de jeunes parents insouciants, il passe une enfance difficile sur les bancs d'une école qu'il trouve beaucoup trop stricte. Il peine à se plier aux règles mais on l'y contraint forcément d'une manière ou d'une autre.

▸ À force de trop tirer sur la corde sensible, Hervé fatigue ses proches et finit par en payer le prix fort en finissant en internat. Ce n'est pas pour autant qu'il se calme, toute son adolescence est marquée d'un fort tempérament de Feu. Hervé est mauvais, limite malsain. Il fuit l'internat au beau milieu d'un incendie, qui à priori n'avait rien d'hasardeux.

▸ Il rencontre sa future femme en batifolant à droite à gauche, tombe fou amoureux. Fou amoureux. Il est jaloux, impulsif mais joyeux et très aimant. Malgré cela, son impulsivité et sa violence prennent doucement le dessus. Alors qu'il approche de la trentaine, c'est une longue descente en enfer pour le couple. Hervé s'abandonne dans l'alcool, devient de plus en plus violent et elle ne se laisse pas faire. Il se noie dans la tristesse de la voir partir. Son Feu s'efface rapidement, il est au bord du gouffre.

▸ Peu après, il se rend à Stonehaven pour s'éloigner des choses qu'il a connues. Il découvre la Quintessence et soupçonne d'avoir développé une carence en Feu. Il passe son activation sans même en être certain, se jetant dans les flammes sans une hésitation. Heureusement pour lui, il avait raison, il avait développé une très faible carence qu'il lui avait plus ou moins sauvé la vie.

▸ Tête brûlée qu'il est, il essaye d'acquérir de plus en plus de maîtrise sur son élément, mais celui-ci lui résiste. En discutant avec d'autres connaisseurs, il comprend que son approche est peut-être trop forcée, que la Quintessence est spontanée et non pas mécanique. À force de persévérer, il est l'un des plus calé en matière de théorie mais peine à suivre dans la pratique. Il est plutôt éloigné de la communauté de la Quintessence en général.

▸ Aujourd'hui plus âgé et plus sage, il est très discret et sait se montrer maladroitement bienveillant, mais personne ne sait réellement quelle flamme brûle encore en lui.


Conditions éventuelles


▸ Hervé vit en face de chez Cóemgen. Cela fait plusieurs semaines/mois qu'il s'est porté volontaire pour mener le jeune homme sur la voie de la Quintessence. Cóemgen étant quelqu'un de relativement solitaire, il peine en effet à se lier socialement mais il a d'urgence besoin d'équilibrer ses éléments d'une façon ou d'une autre avant de déraper.

▸ Hervé cependant reste assez distant de Cóemgen, il loue la maison en face de chez lui (ou bien est-ce sa maison depuis toujours ?) et le surveille par sa fenêtre quand il y est. Il ne semble pas se décider à agir, peut-être qu'il attend que Cóemgen le cherche de lui-même car le jeune homme a remarqué qu'il l'observait parfois. Hervé a sûrement remarqué qu'il y a un autre problème que les carences et c'est peut-être pour cela qu'il reste en retrait pour le moment.

▸ Parfois il sort de chez lui avec son air bourru quand Cóemgen est dans la rue et il lui grogne dessus à propos de la lumière allumée jusque tard dans sa chambre ou du vacarme qu'il fait en rentrant à pas d'heure. Une façon maladroite d'essayer de le raisonner sur ses aventures nocturnes.

Capacités (à utiliser avec raison et parcimonie...) ; extrême rapidité, insensibilité chaud, capacité d'insuffler la colère, manipulation cendres et fumée
  • Répondre au sujet