AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
connexioninscription
Elemental Skin



Brumes. ▬ Fleur.



    Partagez
    avatar
    Brumes. ▬ Fleur. > le Dim 17 Juin 2018, 20:02
    Appelé par l'Air
    Appelé par l'Air
    Messages : 97
    Particules : 82

    Fiche personnage
    Crédit avatar: last morning ▬ lorandesore
    Energie:
    100/100  (100/100)
    Emploi: Professeur de langue française en lycée

    Il entendait la pluie sur le velux, au-dessus de son lit.
    Il l'entendait devant sa commode, le nez dans ses pulls.
    En buvant son café.
    Devant l'évier de la salle de bain.
    Il n'avait plus rien à fumer, alors il écoutait la pluie.

    Sept heures passées, et il fallait rejoindre le garage à pieds. Bien sûr, il serait en retard pour son premier cours, c'était tant pis. Il voulait faire de son mieux pour battre l'heure, mais se faisait battre par la pluie à la place.
    Journée d'Ecosse, comme il le pensait en guidant la Yamaha 600 Diversion verte en direction de la route, le manteau de feutre déjà humide. Son cartable entre les jambes pendant qu'il s'éloignait de chez lui. Il faudrait faire le plein en rentrant ce soir.

    Il manqua d'oublier le précieux cuir avant de traverser la route, d'entrer dans le bureau de tabac vide - sept heures passées, il serait sans doute son premier client. Un soupir, la bouche ouverte, les cheveux détrempés malgré le casque, suspendu à son bras comme son rôle de professeur ; un hochement de tête comme salut.

    - Cinq cartouches de cigarillos Romeo y Julieta, deux paquets de Lucky Strike, deux paquets de Fleur du pays à rouler, avec feuilles et filtres. Les moins chers. S'il vous plaît.

    La paye n'était pas si bonne.
    Dix mois qu'il devait préciser le menu de la semaine, même s'il pouvait y avoir synergie, parfois. Le buraliste acquiesça sobrement, un sourire aimable mais fatigué sur les lèvres. Il connaissait ce gars-là, toujours léthargique, probablement sous traitement mais déjà un pied dans la tombe, il connaissait ses variations d'articles et sa fidélité, et sûrement l'appréciait-il comme client. Un calme olympien en lui sortant article sur article, chacun disparu dans les poches du long manteau beige ; l'air désolé en lui annonçant la note, en attrapant sa carte pour la mettre dans son lecteur. Pendant qu'il tapait son code, il glissa sur le comptoir deux paquets d'OCB en plus. Un homme généreux, remercié par un hochement de tête macabre mais reconnaissant.
    Il fallait ranger ces cigares dans son sac, et évidemment qu'il n'allait pas l'ouvrir sous la pluie battante. Monsieur s'écarta du comptoir, se rangea quelque part entre les revues automobiles et pornographiques, laissa la place au client derrière lui. Il composait avec le casque, avec le paquet plastique qu'il gardait en main ; bientôt il tint en équilibre sur une jambe, le sac sur le genou en lévitation, enfin ouvert, son esprit occupé à la prière : il n'avait aucune envie de devoir ramasser tous ses dossiers s'ils venaient à tomber.

    Des Pink Elephant, entendait-il par-delà la pluie.
    Il pouffa, les yeux tout occupés à leur logistique de trapéziste, un sursaut de rire de cancre qu'il n'étouffa pas, sans se douter un seul instant qu'il n'avait pas simplement rêvé.
    brumes | ft. fleur
    avatar
    Re: Brumes. ▬ Fleur. > le Mer 20 Juin 2018, 20:46
    Oublié ▬ Terre et Air
    Oublié ▬ Terre et Air
    Messages : 25
    Particules : 65

    Fiche personnage
    Crédit avatar: Diva ♡
    Energie:
    100/100  (100/100)
    Emploi: Mannequin et webmaster
    ♛ Brumes
    Our greatest happiness does not depend on the condition of life in which chance has placed us, but is always the result of a good conscience, good health, occupation, and freedom in all just pursuits.

    ▼▲▼

    La pluie s'abattait sur les rues de Stonehaven. Climat plutôt habituel. Les mains réchauffées par la chaleur de son café, Fleur regardait alors toutes ces goutellettes se fracasser contre les paroies de son immense fenêtre, un petit sourire se dessinant sur son visage. Il aimait ce temps, tout comme il aimait les autres.
    C'était un lundi, et il était sept heures passées.

    Fleur avait alors un rituel, le lundi. Il fallait qu'il sorte de chez lui pour se diriger jusqu'au tabac de la ville, probablement le seul à des kilomètres à la ronde. C'était uniquement le lundi qu'il se levait aux aurores pour aller chercher son poison, le reste du temps, il avait bien mieux à faire. Alors, il regardait encore une fois le temps se déchirer par sa fenêtre. Délicatement, il se levait de son canapé, rose, avant d'enfiler un élégant ciré. Son sac mis sur son dos, il s'en allait alors, à bord de sa vespa lilas.

    À sa grande surprise, ce jour-là, une personne avait eut la même idée que lui. En quatre ans, cela n'était pas vraiment arrivé souvent. Attendant patiemment son tour, le blond regardait alors le dos qui lui faisait face, imaginant dans sa tête quelle tête pouvait bien avoir cet inconnu si matinal. Au son de sa voix, d'autres suppositions s'ajoutaient aux précédentes. Il ne lui paraissait pas très vieux, la trentaine, tout au plus, il avait l'air épuisé, il manquait de couleurs, semblant presque gris aux yeux de la Fleur.

    Lorsqu'il fut enfin servi, le jeune garçon put alors observer, l'espace d'un court instant, quelques secondes, une parcelle de son profil, et, alors, toutes les théories sur le visage de l'inconnu s'avéraient vraies. Ce fut le commerçant qui tirait Sven de sa rêverie, avec un simple "jeune homme ?". Alors, lentement, suivant du coin de l'œil l'étrange silhouette, il s'avançait, annonçant alors ce qu'il désirait.

    "Une cartouche de Pink Elephant s'il vous plaît. Hm... Je vais aussi vous prendre ce petit sachet de bonbons."

    Ses lippes s'étirèrent pour offrir au vieil homme fatigué un agréable sourire. Il lui tendait un gros billet, si gros que l'autre se sentait obligé de vérifier qu'il était vrai. Discrètement, pour ne pas prendre le risque de froisser le blondinet. Enfin, un rire se faisait entendre. Curieux, Sven décidait alors d'aller voir, une fois qu'il eut rangé ses affaires dans son sac rose à froufrous.

    L'image qu'il vit alors le fit également rire. L'inconnu, en équilibre sur un pied, tentant par tous les moyens de ranger ses nombreuses munitions. Gracieusement, le mannequin tendait alors le bras pour libérer celui du rouquin.

    "Laissez-moi vous aider."

    Sa voix était douce, mais son accent pouvait le rendre par moment agressif. Il voulait simplement rendre service, il n'avait pas pensé que peut-être, l'équilibriste aurait préféré se débrouiller tout seul.

    "Ça vous va bien, de rire."

    CODAGE PAR AMATIS



    I bloom just for you
    Come on, baby, play me like a love song Every time it comes on I get this sweet desire, Yeah I bloom, I bloom just for you (c)flotsam.
    avatar
    Re: Brumes. ▬ Fleur. > le Dim 24 Juin 2018, 15:43
    Appelé par l'Air
    Appelé par l'Air
    Messages : 97
    Particules : 82

    Fiche personnage
    Crédit avatar: last morning ▬ lorandesore
    Energie:
    100/100  (100/100)
    Emploi: Professeur de langue française en lycée

    C'était le casque qui l'empêchait de rester stable. Dans sa vaine attitude, le regard moqueur dévisageait le très coupable ; et il rebondissait, balancé par la précarité de son équilibre, du genou à l'étagère derrière lui, assuré de sa position au bras par l'eurythmie toute bancale du métronome.
    Entre les intercalaires du cartable s'était perdu le Bauhaus. Plus de lumière, plus d'espace : des boules à peine feuilles, des tickets de caisse, pour beaucoup ; des cahiers de notes et des livres, des éditions Folio dissonantes, cornées mais pas annotées, il y tenait - pas comme les tickets de caisse derrière lesquels il faisait ses comptes. L'addition de ce matin était imposante.
    Il ne forçait pas, veillait au calme, et il l'était - en figure de saint, la quiétude lustrant les ongles courts qui rayaient les cartouches métalliques. Ne manquaient que les angelots comme auréole.
    Parfois, vraiment.

    Il leva les yeux vers lui, l'air grave, un peu dépité. Il fit traîner ses gestes comme sa réponse, en partie parce qu'il n'avait aucune idée de la ruse par laquelle il allait évincer le karma du trône de sa vie, puis par réelle fatigue. Journée d'Ecosse, pour sûr, et il était très heureux de ne pas être en Irlande pour que l'on considère la manifestation de ce jeune éphèbe androgyne comme un miracle de Dieu.

    - J'ai toujours eu l'air comique, déclara-t-il avec un sérieux d'enseignant. Il finit par lui tendre le bras, lui offrant ainsi un second casque. Moins rose. Moins collégien. Ses sourcils s'en froncèrent.

    - Ca vous va bien, les Pink Elephant.

    C'était indéniablement vrai.
    brumes | ft. fleur


    SIÈCLE
    DERNIER who ▬  aes
    avatar
    Re: Brumes. ▬ Fleur. > le Dim 01 Juil 2018, 18:15
    Oublié ▬ Terre et Air
    Oublié ▬ Terre et Air
    Messages : 25
    Particules : 65

    Fiche personnage
    Crédit avatar: Diva ♡
    Energie:
    100/100  (100/100)
    Emploi: Mannequin et webmaster
    ♛ Brumes
    Our greatest happiness does not depend on the condition of life in which chance has placed us, but is always the result of a good conscience, good health, occupation, and freedom in all just pursuits.

    ▼▲▼

    Son sourire s'était éclipsé, et le visage de Fleur reprit alors rapidement son sérieux. Probablement assez angoissé, il se demandait s'il avait froissé l'autre homme, comme ce dernier froissait ses tickets de caisse. La curiosité du gamin était trop forte, si bien qu'il ne put s'empêcher de jeter un oeil dans les affaires de l'autre client. Livres, pochettes et intercalaires se battaient dans ce si petit cartable, et, de loin, malgré sa mauvaise vue, il lui semblait apercevoir des mots français, alors, à nouveau, il se mit à sourire.
    Fleur aimait bien le français.

    Lorsque l'étrange équilibriste lui tendit son casque, le mannequin sortit de sa rêverie pour le saisir. Encore une fois, son regard restait figé sur cet homme au teint blafard et aux cheveux bouclés, emmêlés. Il avait l'air beaucoup trop sérieux. Sa petite remarque était sûrement une pique envers le blond, pourtant, celui-ci ne le vit pas de cette façon, et il se remettait à sourire.

    "Je ne vois absolument pas pourquoi vous dites ça !"

    Il voyait absolument pourquoi il disait ça. Immédiatement après, un léger rire sortait de sa gorge, un rire amusé, tant par la situation que par simple envie. Fleur ressemblait encore tellement à un gamin, il n'avait pas l'air d'avoir grandi, pas même un peu.

    "Moi, je trouve que vous avez l'air trop sérieux, monsieur."

    Et il attendait qu'il eût fini de ranger toutes ses provisions, malgré ses gestes un peu brusques, il prenait soin de ne pas abîmer ses affaires. Il avait l'air minutieux, on aurait dit un professeur, et à en croire tout son attirail, c'était très probablement le cas. Le genre de prof un peu trop solennel, mais qui pourtant, était capable de gagner l'attention de ses élèves. Il reprenait, tentant de parler en français, cherchant ses mots, son accent bien trop prononcé.

    "Vous êtes français ? J'adore le français !"

    Fleur était décidément beaucoup trop bavard, beaucoup trop expressif.

    CODAGE PAR AMATIS




    I bloom just for you
    Come on, baby, play me like a love song Every time it comes on I get this sweet desire, Yeah I bloom, I bloom just for you (c)flotsam.
    Re: Brumes. ▬ Fleur. >
    Contenu sponsorisé