AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
connexioninscription
Elemental Skin



Dessiner c'est quand même moins dangereux ━ ft. Wolf



    Partagez
    avatar
    Dessiner c'est quand même moins dangereux ━ ft. Wolf > le Lun 01 Oct 2018, 16:53
    Appelée par le Feu
    Appelée par le Feu
    Messages : 55
    Particules : 138

    Fiche personnage
    Crédit avatar: Zero Two ▬ Darling in the FranXX
    Energie:
    100/100  (100/100)
    Emploi: Etudiante en langues
    Dessiner c'est quand même moins dangereux.

    L'idée de plusieurs conférences portant sur plusieurs métier dans ta fac semblait une très bonne idée, seulement les artistes n'étaient pas vraiment au rendez-vous. Un apprenti chanteur, une pianiste, un écrivain, un designer. Bref, personne qui dessine. Certes tu écris beaucoup, tu es bien passé par la conférence sur les écrivains, mais tu étais un peu triste. Bien sûr tu avais aussi vérifié les conférences de traductions et autre, mais tu avais déjà beaucoup d'informations à ce sujet.
    Ton petit flyer à la main, on était en moitié d'après-midi, il devait bien y avoir autre chose d'intéressant à voir non ? Ah tiens, une conférence sur comment devenir Policier.. Pourquoi pas ? C'est vrai que tu ne t'étais jamais vraiment posé la question, toi qui es de nature curieuse. Y avait-il des tests psychologiques ? Sûrement, mais des études spécifiques ? Des aptitudes intellectuelles à avoir ? Tu allais découvrir ça.

    Une fois dans la salle, la conférence commencée, tu écoutais. Rien de bien fou, mais c'était intéressant. Tu avais sorti ton petit carnet, celui où tu griffonnes plus que tu ne dessines. Tu faisais des esquisses tout en les écoutant expliquer, et répondre aux questions de certains étudiants.
    Au bout d'un temps, tu ne savais pas trop quoi dessiner. Un rapide coup d’œil autour de toi, et il te vint l'idée de faire le portrait d'un des policiers présent. Tu commenças alors, soignant ton réalisme, au niveau des traits, des cheveux. Il avait des cheveux mi-longs, un peu en bataille mais ça rendait pas mal. Il les avait bleu, ce qui s'accordait bien avec ses yeux bleu-gris. Malheureusement tu n'avais qu'un crayon, mais tu aurais bien aimé faire ressortir ce beau bleu dont il est serti. Avec son uniforme, il faisait plutôt beau garçon, soyons honnête. Il avait l'air d'avoir un corps sportif, un peu musclé, le tout souligné par sa grande taille. Une belle carrure en somme. Pourtant, il te semblait qu'il -

    Ah tiens, la conférence est finie. Posant le carnet à terre le temps de reprendre ton sac et d'y ranger tes crayons à papier, tu penses rentrer chez toi, maintenant.



    avatar
    Re: Dessiner c'est quand même moins dangereux ━ ft. Wolf > le Dim 07 Oct 2018, 02:31
    Oubliée ▬ Eau, Air et Feu
    Oubliée ▬ Eau, Air et Feu
    Messages : 24
    Particules : 47

    Fiche personnage
    Crédit avatar: oc - qorhvk_tlqkf
    Energie:
    100/100  (100/100)
    Emploi: Policier
    dessiner c’est quand même moins dangereuxWolf & Mysth
    Art is a way of survival
    -Yoko Ono
    Dure à penser que Wolf allait retourner à l’école. Il avait étrangement cette nostalgie. Oui il n’était pas dans son école ou il avait grandi, mais de bons souvenirs remontaient à la surface. Il retint un sourire et s’installa à l’amphithéâtre. Il est ici pour une raison particulière. Il fut appeler pas son supérieur pour faire une conférence accompagnée d’autres collègues. Des professeurs vint les remercier de leur présence et il y avait déjà des élèves qui semblaient intéressé de pouvoir savoir ce que s’impliquaient d’être policier. Bien sûr, Wolf n’était pas surpris qu’il y ait des élèves qui ont tout simplement suivi leur ami, mais qui n’ont aucun intérêt. À l’époque, il aurait été révolté que certain ce trouve ici pour rien faire, mais il s’en foutait carrément.

    Plus le temps passait, plus la salle se remplissait. Myriam, une agente double, avait fini d’installer le PowerPoint de leur présentation.

    Il ne restait que quelques minutes avant que la conférence commence. Un regard sur sa montre, c’était l’heure. Un bref avant-goût fut dit par, ce qui semblait être, le professeur de la technique de police, puis Wolfgang prit la parole.

    Soit plus dynamique Wolfgang.

    Un petit sourire se présenta sur son visage avant qu’il ne se présente, puis vînt la présentation des autres invités. Tous avaient des rangs différents, de fonctions différentes pour rendre la conférence intéressante. Tout s’annonçait très bien. Tous écoutaient... «Tous» était bien généralisés. Bien sûr il y en avait qui étaient sur le cellulaire ou qui faisaient leurs travaux en cachette.

    Quelle surprise ma foie...

    Wolfgang avait un bon regard d’ensemble, mais bien sûr il ne pouvait pas voir qu’un jeune garçon corrigeait son devoir de dissertation en français, par exemple. Par contre tu avais remarquer elle.

    Elle qui écoutait.
    Elle qui dessinait d’un air concentré.
    Elle qui semblait être une artiste.

    Wolfgang descendit de la scène pour inviter un élève pour essayer les équipements d’un policier de la force spéciale. Quelques mains furent levées, soit ceux qui n’ont pas laissé la gêne les retenir. Son choix fait, il invita un jeune homme à le suivre. Passant proche de cette jeune fille, il fit un petit coup d’oeil.

    Effectivement, c’était une artiste, mais pas seulement ça: elle dessinait lui et les autres policiers. Une petite chaleur montait en lui. Il était tout d’un coup gêné. Heureusement que le policier de la force spécial prit la parole pour expliquer tout ce qu'il y avait à savoir de son rôle tout en montrant les équipements de le jeune garçon allait enfiler.

    Pleins de pensées vint à Wolf : il a pu voir les quelques petits dessins de l’artiste, son style... était-ce cette personne qu’il suivait de loin sur internet ? Peut-être, mais rien ne pouvait être confirmé. Cela devait faire quelques mois qu’il a découvert un artiste, agile avec les mots et délicate par ses traits aux crayons. Il était admirateur de cette artiste anonyme, il envoyait souvent des commentaires positifs sur ses œuvres. Son identité était encore inconnue.

    Wolfgang, un artiste du mouvement du corps, avait tout de même un œil contemplatif face aux autres types d’art. Pensée ailleurs, il fut quelque peut difficile pour lui de reprendre la présentation, le regard flottant. Par contre, il s’en tira à merveille.

    La fin de la conférence arriva enfin. Des questions sont lancées et fut satisfait par les réponses détaillées des policiers. Il y eut des mains d’applaudissement avant que les jeunes se lèvent à l’unisson avant de se diriger vers la porte. Quelques-uns sont allés parler aux policiers pour approfondir leur savoir.

    Wolf voyait la fille aux cheveux roses se préparer à sortir.

    Ne perds pas ta chance.

    Il descendit de la scène, s’approcha de la jeune inconnue, une main sur son épaule, il lui dit:

    Tu pourrais attendre un peu? Je voudrais te parler.

    Ne laissant pas de chance de répondre, il se dirigea vers des plus timides qui n’osaient pas poser des questions avec les regards braqués sur eux. Quelques minutes passèrent avant de revenir vers la fille au carnet.

    Wolfgang se plaça juste en face d’elle, sa posture est relâchée. Il passa une main sur sa nuque. Il dit d’une voix douce, plus douce que sa voix presque stricte lors de la conférence:

    Je ne vais pas te chicaner. J’ai bien vu que dessinais moi et mes collègues. Je tiens juste à te dire que tu dessines très bien. Est-ce que ça fait longtemps que tu dessines? Ça ne te dérange pas trop si je regarde tes autres dessins? Je peux bien prendre les oui, tu sais.

    Ça devait lui faire tout drôle à la plus jeune de se faire aborder par un policier, Wolf le savait. Cependant, il espérait que juste à cause de son badge, il pouvait tout de même entretenir une conversation "normale", sans histoires de délits et de tout ce qui entourait son travail.
    © 2981 12289 0
    avatar
    Re: Dessiner c'est quand même moins dangereux ━ ft. Wolf > le Mar 09 Oct 2018, 00:24
    Appelée par le Feu
    Appelée par le Feu
    Messages : 55
    Particules : 138

    Fiche personnage
    Crédit avatar: Zero Two ▬ Darling in the FranXX
    Energie:
    100/100  (100/100)
    Emploi: Etudiante en langues
    Dessiner c'est quand même moins dangereux.

    Une vagues d'applaudissements, puis une autre de questions. Décidément, certains avaient l'air vraiment dedans. Pas que tu ne l'avais pas été, ça t'avais intéressée, mais certains avaient l'air vraiment passionnés, tu trouvais ça mignon.
    Soudain, une fois ton sac sur les épaules et ton carnet à la main, toujours ouvert sur ton dessin, une main se posa sur ton épaule.
    Tu n'eus pas vraiment le temps de comprendre, mais tu crois qu'il avait dit de l'attendre ? Pourquoi ? Mince.. Est-ce qu'il m'a vu dessiner ? Est-ce qu'il est vexé que je l'ai fais pendant la conférence ? J'espère pas.. Oh mais si il faut c'est pire, il a peut-être vu le dessin et le trouve mauvais..
    Et il revint, devant toi, le policier qui t'avais laissée soucieuse. Tu t'emportais toujours trop, certains te trouvaient mignonne grâce à ça, certains autre trouvaient ça vraiment chiant. Honnêtement, tu te trouvais un peu bête des fois, mais tu n'arrivais pas à faire autrement. Soi tu es totalement dans ton monde, et tu ne fais attention à personne, seul ton imagination et les constellations existent, soi tu fais trop attention à tout. Comme il n'y a pas cinq minutes. Tu dessinais, tu écoutais certes, mais peu t'importait de savoir si quelqu'un te regardait dessiner. Or maintenant, c'était dans toutes tes pensées, est-ce que tout le monde l'avait vu, et l'avait trouvé mauvais.

    Tu sursautas. Tu ne t'attendais pas à sentir sa main sur ta nuque, loin de là, mais c'était apaisant, plutôt rassurant même, une fois la surprise passée.
    Sa voix était douce, il était gentil, tout ce dont tu avais besoin en ce petit moment de panique intérieure. En même temps il devait s'y connaître, en tant que policier, il ne faisait pas qu'arrêter des gens, il les rassurait aussi. Au final, il ne te voulait aucun mal, son compliment était même touchant.

    ❝ ━ Est-ce que ça fait longtemps que tu dessines? Ça ne te dérange pas trop si je regarde tes autres dessins? ❞

    Tu lui tendis ton carnet, d'une main gênée, comme si tu ne méritais pas l'attention qu'il te portait.

    ❝ ━ Euh, oui, merci, ça fait, longtemps. Tu peux regarder, si tu veux. ❞

    Dans un élan de confiance, tu te dis qu'il serait peut-être bien de te faire un peu de pub. Toi qui est si timide, toi qui ne parle pas vraiment de toi, voire pas du tout si on ne te demande pas. Mais après tout, il fallait se mettre en avant, dans la vie. Tu avais dit en arrivant ici que tu allais essayer, pas vrai ? C'était un de ses moments, maintenant, où tu devais essayer.

    ❝ ━ Je m'appelle Mysth, sur internet. Je suis sur un seul site, un petit blog que j'ai créé, car j'aime pas vraiment étaler mon art partout, mais si jamais tu veux me trouver en cherchant mon pseudo avec " art " à côté ça devrait pas être bien compliqué. ❞

    Une lueur dans les yeux, tu te sentais fière. Tu avais parlé, sans bégayer, sans avoir réellement peur du retour, tu ne pouvais qu'en profiter pour recommencer.

    ❝ ━ Et, en fait, je dessinais que toi, pas tes collègues. Je te trouve mignon, avec tes cheveux bleus et tes yeux gris. ❞

    A bit too much, peut-être ?



    avatar
    Re: Dessiner c'est quand même moins dangereux ━ ft. Wolf > le Mar 09 Oct 2018, 03:12
    Oubliée ▬ Eau, Air et Feu
    Oubliée ▬ Eau, Air et Feu
    Messages : 24
    Particules : 47

    Fiche personnage
    Crédit avatar: oc - qorhvk_tlqkf
    Energie:
    100/100  (100/100)
    Emploi: Policier
    dessiner c’est quand même moins dangereuxWolf & Mysth
    Art is a way of survival
    -Yoko Ono
    Le carnet de la fille aux cheveux rose en main, Wolfgang se mit a le feuilleté après avoir eu l’approbation de celle-ci.

    Elle avait effectivement un talent. Elle devait traîner ce carnet n’importe où avec elle. Dessinant son entourage, imaginant ce qui allait se mettre sur papier et peut-être même le réaliser en un temps limité... Il fut emporté dans ses pensées un bref moment avant qu’il n’entendit une nouvelle fois sa voix.

    Alors que de l’extérieur il semblait sérieux face à la présentation de Mysth, à l’intérieur il vivait des émotions. Des émotions qui étrangement, était difficiles à exprimer clairement de la part de Wolf. Celui-ci l’écouta tout en continuant à regarder ses dessins. Il se racla à quelques reprises la gorge comme si quelques choses étaient coincées dans la gorge et il tourna les pages lentement et d’un léger tremblement. Il retenait tout à l’intérieur de lui. Comme si la joie, l’excitation n’était que des émotions qui ne devaient pas être vues par le monde, comme si ça devait rester pour lui et seulement lui.  

    C’était donc bien elle... elle semble plutôt jeune. C’est bien ce simple détail qui t’a surpris, pas vrai Wolf. Si jeune au point d’avoir cette confiance de dévoiler ce qu’elle savait faire sur les réseaux sociaux.

    Puis vint cette confession inattendu que Wolf était le sujet de son dessin. Ce compliment inattendu a eu le don de le faire écarquiller des yeux. Il tourna son regard vers Mysth, du rouge lui montait au visage sur son visage presque inexpressif. Il se mit à jouer avec l’une de ses mèches de cheveux rebelles et se mit à rire.

    Non, Wolf ne riait pas d’elle, mais plutôt cet effet de surprise. Après ce petit rire et un sourire en coin, il dit:

    – Mignon? C’est un mot pour me décrire, mais je le prends. Merci, tu es bien directe pour me le dire si facilement sans hésitation. Par contre....

    Sa voix s’éteint vers les deux derniers mots de sa phrase incomplète pour regarder rapidement autour de lui. Il y avait encore quelques élèves qui occupaient les policiers, mais la salle était de plus en plus vide. Alors qu’un collègue lui fait signe de s’en venir, Wolf lui fait signe qu’il va rester encore un peu. Le rouge de ses joues calmées, il redonna de l’attention à Mysth pour finalement dire, d'une voix basse tel qu'un secret prononcé:

    – Par contre, tes cheveux roses sont bien plus charmants que moi. C’est très joli sur toi et ça te va à merveille.

    Il était probable que le compliment soit fait par gentillesse, mais encore plus si le côté charmeur de Wolf ait prit le dessus un bref moment.

    Il ne pouvait plus caché à présent, il tremblait presque de l’intérieur pour garder en lui cette vérité que Wolf était un admirateur de Mysth.

    Il devait le dire.

    – Tu sais, je ne sais pas si tu lis mes messages privés. En réalité, on dirait presque que je suis gêné de regarder si tu m’as répondu ou non, mais j’ai toujours continué à envoyer des commentaires même si je suis un admirateur comme les autres. Peut-être que "Wolf" ne te dit rien, mais c’est mon pseudonyme pour t’envoyer des messages. Ça fait un bout de temps que je te suis grâce à tous tes projets. Je ne m’attendais pas à te voir un jour.

    Tu lui redonnas son carnet.

    Étrangement bavard pour une première rencontre et identité dévoilée, il se passa une main dans ses cheveux.
    Il resta droit comme un soldat, nerveux.     
    © 2981 12289 0