AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
connexioninscription
Elemental Skin



Light em' up [ Emerald ]



    Partagez
    avatar
    Light em' up [ Emerald ] > le Lun 05 Nov 2018, 11:41
    Oublié ▬ Terre, Air et Feu
    Oublié ▬ Terre, Air et Feu
    Messages : 16
    Particules : 49

    Fiche personnage
    Crédit avatar: Robin Soloviev, fisheye placebo ▬ Yuumei
    Energie:
    100/100  (100/100)
    Emploi: En recherche d'emploi

    Light em' up

    Il s'était installé depuis peu. Il n'avait pas encore rencontré grand monde, et avait encore beaucoup de mal à s'habituer à cette nouvelle vie qui s'offrait à lui. Il se sentait stupide, toujours stupide. C'est pourquoi, il avait aujourd'hui rassemblé tout le courage dont il disposait et était sorti. Il avait enfilé son jean propre, un t-shirt, une petite veste marron, sa seule paire de vieille basquets usées, et il avait pris son sac à dos vide, avec juste de quoi s'acheter à manger pour le midi. Et il était parti. Le trajet entre la ferme et la ville lui avait semblé encore plus interminable que la première fois qu'il l'avait emprunté, et probablement parce qu'il s'arrêtait tout les vingt mètres pour regarder derrière lui, et se demander si c'était vraiment une bonne idée...

    Mais il l'avait fait. Il était allé jusqu'au centre ville, il avait regardé les devantures de toute une multitude de boutiques, de restaurants et de maisons. Il avait même réussi à acheter un sandwich dans une superette et se trouvait maintenant au milieu de la ville, avec son repas de fortune entre les doigts. Il était fier. Il avait affronté cette aventure tout seul, et il s'en était bien sorti. Il y avait de quoi être fier. Mais maintenant, il ne savait trop quoi faire dans cette ville inconnue. Il n'avait pas d'argent pour faire les boutiques ou boire un coup, ni ne connaissait personne. Il n'avait rien d'autre à faire. Alors tant pis, se disait-il. Il n'avait qu'à rentrer maintenant. Il y aurait sûrement des choses à faire à la ferme, et sinon, il pouvait toujours s'allonger sur son lit et se reposer.

    Il observa la rue devant lui. Pas grand monde. Il frissonna légèrement sous une petite brise. Il regarda à droite. Il regarda à gauche. Puis l'intense vérité le frappa comme la foudre : il n'avait pas la moindre idée d'où il était et de comment retourner à la ferme. Il était, complètement, paumé. L'angoisse le saisit brusquement. Il n'avait pas peur de dormir dehors, de rester là jusqu'à-ce qu'il soit touché par la lumière et retrouve son chemin. Il avait peur de se faire copieusement engueuler en rentrant, s'il arrivait à rentrer. Il jeta quelques regards inquiets autour de lui. Par où était-il arrivé déjà ? Il parcourut une petite rue pour en rejoindre une plus large, mais il ne reconnaissait rien. Une dame s'approcha de lui et il prit une grande inspiration pour oser, de toutes ses forces, lui demander son chemin. Mais elle ne lui lança pas même un regard, et comme sa voix mourrut dans sa gorge avant d'emettre un son, il se retrouva bien vite à plusieurs mètres d'elle sans oser l'interrompre.

    Il baissa la tête, sa grande touffe de cheveux roux lui cachant la vue. Il tremblait. Comment allait-il faire ? Ce n'était pas comme s'il pouvait appeler la demoiselle qui s'occupait de lui... Déjà, il avait complètement oublié comment elle s'appelait. Et comme il n'osait pas lui demander de nouveau son nom, il ne risquait pas de l'apprendre rapidement. Et en plus, même s'il s'en était souvenu, il n'aurait jamais eu le courage de crier quoique ce soit. Il serra son sandwich dans ses doigts. Complètement paumé.