AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
connexioninscription
Elemental Skin



✖ You never failed anything, I promise ✖ -Mysth



    Partagez
    avatar
    ✖ You never failed anything, I promise ✖ -Mysth > le Lun 12 Mar 2018, 22:33
    Appelée par le Feu
    Appelée par le Feu
    Messages : 42
    Particules : 126

    Fiche personnage
    Crédit avatar: Zero Two ▬ Darling in the FranXX
    Energie:
    100/100  (100/100)
    Emploi: Etudiante en langues
    Fayle Alanie
    I'm such a failure


    [Zero Two ▬ Darling in the FranXX]
    Mon nom complet est [Fayle Alanie] mais on m'appelle plus simplement [Al ou Mysth]. Je suis né le [15 Décembre 1998] et j'ai donc [19] ans. À l'origine, je viens d' [Angleterre] et je [vis] à Stonehaven. La ville m'a tendu les bras depuis [quelque jours]. Je [ne connais pas encore] la Quintessence.

    À Stonehaven, je suis [étudiante en langue]. Je vis [dans mon appartement].


    Composition :

    Terre

    30%

    Eau

    40%

    Air

    20%

    Feu

     10%


    Groupe souhaité :Appelé par le feu.


    Description physique (texte ou adjectifs)


    Tes yeux sont bleus. Tu n'oserais faire la comparaison, mais ils sont plus beaux que tous les océans, plus beaux que le ciel lui-même. Qui le dit ? Beaucoup de gens. Des gens que tu n'as point connu, des inconnus qui te voyait passer dans leurs vies le temps d'une seconde, au coin d'une rue. Tu as toujours ton petit péché mignon dans la bouche, provoquant des regards envieux sur tes douces lèvres. Tes cheveux roses volent au vent, tu as bien fait de les colorer de cette charmante couleur, elle te va très bien. Elle se mêle à ta peau claire, donnant l'impression que tu scintilles lorsque tes mèches dansent devant ton visage en plein soleil.

    Tu n'as jamais eu à te plaindre de ta taille, tu n'étais pas assez petite pour te plaindre, ni trop grande pour le faire. Ton mètre soixante-dix te convenait.Tu as toujours eu des goûts assez excentriques, on peut le remarquer à tes différentes tenues se détachant des uniformes scolaires habituels ou même des vêtements quotidiens, " normaux ". Tu aimes particulièrement porter ta robe rouge et tes collants noirs, simples. Basique. Basique pour toi en l'occurrence, mais pas forcément pour tes parents qui espéraient un enfant " normal ". Pourtant, parfois, ils leur arrivaient de faire un effort. De là, te vient ton petit couvre chef à corne, que tu mets constamment.

    Tu es relativement mince, tu n'as pas vraiment quoi que ce soit à envier aux autres. Et pourtant, la vie en a voulu autrement.

    Description mentale (texte ou adjectifs)


    Tu as peur. Tu as si peur. De tout, de la vie, des gens. De toi-même, parfois. C'est vrai, la vie t'a montré à quel point les gens pouvaient être cruels, odieux. Tu en as gardé beaucoup de séquelles. De mauvais souvenirs. De cauchemars. Tu es timide. Car tu n'as pas le courage ni l'envie de faire autrement, surtout si c'est pour ressembler à toutes ces filles qui semblent croire qu'elles sont les reines du monde et qui t'ont autre fois bien fait comprendre que peut importait si elles l'étaient ou pas, ce qui était certain, c'est que tu étais tout l'inverse.

    Dans ton cas, on ne peut pas vraiment parler d'estime de soi. Tu ne t'estimes en aucun point, tu penses n'avoir aucune valeur. Les gens cruels n'ont plus besoin de venir t'embêter pour te faire croire que tu ne vaux rien du tout, tu penses le savoir déjà. Tu ne parles à personne. Tu n'as pas d'amis, tu n'as jamais eu d'amour. Tu es seule et renfermée sur toi-même. Tu es triste. Désespérer. C'est ta petite âme d'artiste qui égaye tes journées, de temps en temps. Un tableau, un air que tu inventes. Un air joyeux. Une page remplie de petits dessins de minuscules paysages resplendissants. Ou même juste ton imagination. Tu regardes au loin, tu imagines un mignon petit lapin blanc cherchant un refuge à la pluie, tu le vois s'abriter, tu souris. Simplement imaginer du bonheur te fait sourire, tant tu admires les gens heureux. Tu les admires, car la vie n'est pas facile, tu ne le sais que trop bien. Pourtant certains arrivent à vivre heureux. Et tu souris, encore, en y pensant. Car peut-être qu'un jour, ce sera ton tour.

    Cette petite saveur encore en bouche, tu es rêveuse. Malgré tout ce qui a pu arriver, tu as toujours cet espoir de comprendre pourquoi. Le pourquoi de tout, le pourquoi du plus important.

    Histoire (ou chronologie)


    Tu es née d'une famille aisée. Toute petite, tu n'avais pas à te plaindre, rien à envier. Tes parents étaient attentionnés, tout le monde te trouvait " trop chou " avec ton côté timide et beaucoup trop gentille. Tu as énormément aimé ton père. Sans pour autant que ce soit un choix ni de la méchanceté, tu as toujours plus aimé ton père que ta mère. Celui-ci n'ayant jamais vraiment travaillé, se reposant sur les économies qu'il avait fait avec le temps et sa petite richesse lui provenant de l'héritage. Effectivement, c'était grâce à lui que toi et tes parents vivaient aisément. Ta mère, elle ne supportait pas de s'appuyer sur de l'argent facile, comme elle ne supportais pas rester enfermé dans la maison toute la journée. Elle travaillait, aimait son travail. Tu la voyais donc moins. Et là est malheureusement la première raison pour laquelle tu préfères ton père. Tu ne pouvais pas y faire grand chose, quand on est enfant on n'assimile pas tout les facteurs de tout les évènements, on se tourne naturellement vers celui qui nous offre le plus de cadeaux, qui nous fait le plus de câlins, qui cuisine nos plats préférés.
    Et ce rôle, c'était ton père qui le tenait. C'est dur à dire en connaissant vraiment ta vie, mais tes parents ne sont pas méchants à l'origine. Ils t'aiment énormément, plus que leurs propres vies.
    Cette enfance tu la chéris, tout ces moments heureux avec ton paternel, tout ces petits souvenirs avec la femme qui t'as mise au monde. Pour rien au monde tu ne voudrais oublier tout ça.

    Pourtant voilà, le collège. Tu appréhendes, le début se passe bien. Mais le collège est la période ou chaque enfant commence à choisir sa voie. Et malheureusement beaucoup trop d'enfants de ton âge décide d'être lâche. Ils se sentent forts dans l'agressivité, la violence. Le harcèlement. Ils t'avaient bien cerné. Tu étais timide, naïve. Faible, entre autres. Jamais tu n'aurais parlé, jamais tu n'aurais été te plaindre. Alors ça commença par des " passes moi tes devoirs, j'aimerais les recopier s'il te plaît ", pour les recopier et ensuite déchirer ton travail. Car tu avais des bonnes notes dans toutes les matières, tu n'étais pas le genre de fille de famille riche à prendre tout pour acquis ou à vouloir d'une vie qu'on t'offrirait sur un plateau d'argent sans que tu n'ai rien fais pour la mériter. Ensuite, ils te piquaient ton dîner à la cantine. Tu as commencé à maigrir, de plus en plus, sans que tes parents ne se posent trop de questions. Après tout, tu te formes, peut-être que ta morphologie change simplement et que tu devenais ce genre de femme maigre peu importe ce qu'elle mange ? Ils ne s'en inquiètent donc pas. Ils commencent à t'accuser de tous leurs faux pas, toutes leurs bêtises. Et puisque tout le monde suit, tu as des sanctions. Tu es effrayée, tu ne sais pas comment expliquer les choses. Tes parents commencent alors à devenir dure avec toi, sans que tu n'as rien fais pour le mériter. Alors ces enfants continues, le cauchemar continue. Ils frappent la porte des toilettes lorsque tu es en train de faire tes besoins, ils te claquent quand personne ne regarde.
    Un jour. Ce jour. Tout a changé. Tu pleurais. C'était la première fois que tu pleurais. Que tu pleurais vraiment. De tristesse. De désespoir. Tu as quinze ans. Cela fait plusieurs années que ça dure. Tes parents ne te comprennent plus, ils ne te parlent que peu. Ils voudraient vraiment être de bons parents, mais sans que tu ne leurs disent rien de ce qui se passe, ils ne voient qu'une délinquante. Une gamine qui désobéit, qui tourne mal. Qu'as-tu fait pour mériter ça pourtant ? Rien du tout. Si ce n'est être gentille. Mais toi, si naïve que tu es, tu ne comprends en quoi cela peut être la cause. Tu ne comprends pas pourquoi tout s'est passé comme ça, tu ne comprends pas pourquoi les gens ne sont pas juste bons entre eux. Tu cherches une cause, tu cherches des raisons, mais aucune. Il n'y a aucune excuse, aucune bonne raison de faire ça à qui que ce soit. Tu pleures donc. Puis tu vois floue. Les larmes ? Non. Un évanouissement.

    Tu te réveilles, à l'hôpital. Tu as dormi trois jours entiers. Ce n'est pas étonnant, un être humain a besoin de manger, boire et dormir. Tu ne dormais plus. De moins en moins, puis de moins en moins. Plus seulement insomniaque, les cauchemars ne cessaient d'apparaître pendant ton sommeil. Tu avais une peur bleue de dormir. Tu as craqué. Pleurer une seconde fois en voyant tes parents te tenir la main. Tu leur avoues tout. Tu finis par la phrase la plus violente que tu n'aurais jamais pu penser dire. Toi, la petite fille autrefois souriante et pleine de vie. Aimant tant la vie. " I want to die. " Je veux mourir. Tes parents ont tout deux une réaction très expressive, très différente en les comparant. Ton père a les yeux écarquillés suite à tes aveux, suite à tout ce que tu dis s'être passé ces dernières années. Cette effroyable vérité. Des larmes coulent sur ses joues, il te serre la main aussi fort qu'il peut. Ta mère elle, laisse une larme couler oui, mais est en rage. Elle sort de l'hôpital, pour revenir le soir même. Elle avait fait les démarches le plus rapidement possible. Tu ne seras plus scolarisée, tu étudieras à la maison.

    Pendant un temps tout allait mieux, mais rapidement tu avais arrêté de faire semblant. Tout allait mieux car tu faisais juste semblant. Semblant de pouvoir oublier, de pouvoir aller bien. Mais tu n'oublies pas. Tu dors oui, mais les cauchemars sont là. Tu manges oui, mais l'appétit n'y est plus autant qu'avant. Tu travailles, tu es studieuse oui, mais tu n'en vois plus de but. Quel était ton rêve déjà ? Ah oui, d'apprendre les langues. Tu voulais savoir parler plus de deux, plus de trois, plus de quatre langues même. Ton chocolat chaud à la main, tu vas repris un peu de poids. Mais tu n'avais plus vraiment de but dans la vie. Te socialiser te faisait peur, tu n'étais pas capable de pouvoir faire une phrase sans bégayer quand tu parlais à un inconnu.
    Alors c'est devenu froid. Tes parents t'en voulaient de te renfermer autant, ils voulaient une fille heureuse. Une fille " normale ", comme ils te le disent parfois. Tu culpabilises, mais tu ne peux pas changer ton état, ces années tu les as vécus comme les pires de ta vie. Ils l'avaient bien compris, mais ce qu'ils ne comprenaient pas, c'est qu'ils en demandaient trop de toi.

    Dix-huit ans. Tu as toujours eue les cheveux blonds, clairs, comme ta figure maternelle.  Ce jour là, tes parents ont essayé de te rendre heureuse, vraiment heureuse. Ils voulaient fêter ce jour dignement. Ils espéraient marquer un changement chez toi, te faire prendre un nouveau cap. Le résultat ? Des cheveux roses. Tu ne savais trop quoi en penser, mais l'intention t'avais fais chaud au cœur et tu avais décidé de les entretenir pour qu'ils restent de cette couleur, juste pour garder un souvenir de ce jour heureux. Ce même jour encore, tes parents t'ont offerts tes petites cornes que tu portes maintenant tout le temps. Elles te plaisent énormément.

    Stonehaven. Tu avais appris plusieurs langues. Tu parlais maintenant ta langue natale, l'anglais, mais aussi le français, l'italien et le suédois. Bien sûr, tu ne comptais pas t'arrêter là. Tu n'avais que 19 ans, mais tu avais travaillé plus qu'un bachelier ordinaire, ne sachant pas vraiment que faire de tes journées que travailler ce que tu aimes tant: les langues. Mais ou voulais-je en venir avant de m'étaler ? Ah, oui, Stonehaven. En prenant ton envol, en décidant de vivre par toi-même, tu avais été tout naturellement attiré par Stonehaven. Tu ne savais pas pourquoi, mais rien que le nom te semblais dire que tu allais t'y plaire. Après cette vie en Angleterre avec ta famille, tu avais donc pris l'argent que tes parents te donnaient pour partir de la maison, pour être autonome, en attendant de trouver un travail. Tu avais trouvé ce petit appartement, une cuisine, des toilettes, une salle de bain, une petite pièce à vivre et une chambre. Tout ce qu'il fallait. Certes un peu serré par rapport à ce à quoi tu avais été habituée, mais parfait pour un début. Tu espérais une nouvelle vie, un nouveau départ. Peut-être pouvoir être enfin heureuse, libérée. Équilibrée ?


    Hors rp


    Derrière l'écran c'est [Lumecyow] et c'est mon [1er] compte sur Elemental Skin. J'ai trouvé le forum en [fouillant des partenariats]. Je suis déjà [amoureuse ♡] ! Mais sinon, j'aime bien [Reload & Beyond Memories]. [Mon pseudo est bel et bien Lumecyow, mais vous pouvez m'appeler Lum ou Lume ~]
    avatar
    Re: ✖ You never failed anything, I promise ✖ -Mysth > le Lun 12 Mar 2018, 22:48
    Perfect Skin ▬ Sans ascendant
    Perfect Skin ▬ Sans ascendant
    Messages : 370
    Particules : 133

    Fiche personnage
    Crédit avatar: Qinni
    Energie:
    85/100  (85/100)
    Emploi: Bénévole à la ferme Dunnottar
    Encore bienvenue à toi Lume ! N'hésite pas si tu as besoin d'aide pour quoi que ce soit o/



    Pierre, ma Terre, ma terre, ma guerre .
    avatar
    Re: ✖ You never failed anything, I promise ✖ -Mysth > le Lun 12 Mar 2018, 22:52
    Elemental Sin ▬ Terre
    Elemental Sin ▬ Terre
    Messages : 114
    Particules : 49

    Fiche personnage
    Crédit avatar: TheMinttu
    Energie:
    100/100  (100/100)
    Emploi: Garde forestier
    Bienvenue ! Ca sent les hésitations, cette fiche toute vide. Je veux en savoir plus, moi


    avatar
    Re: ✖ You never failed anything, I promise ✖ -Mysth > le Lun 12 Mar 2018, 23:00
    Appelée par le Feu
    Appelée par le Feu
    Messages : 42
    Particules : 126

    Fiche personnage
    Crédit avatar: Zero Two ▬ Darling in the FranXX
    Energie:
    100/100  (100/100)
    Emploi: Etudiante en langues
    Coucou vous deux! Je suis contente de reprendre les rps ici, je sens que je vais beaucoup aimer vu le bel acceuil ♡

    Je n'hésiterais pas Lune, merci beaucoup !

    Pierre > Haha, effectivement, je suis indécise, mais ça commence à se former petit à petit dans ma tête, pas mal d'informations devraient arriver bientôt !
    avatar
    Re: ✖ You never failed anything, I promise ✖ -Mysth > le Mar 13 Mar 2018, 06:33
    Invité 
    Invité
    Bienvenue :)

    Comme l'a dit Lune, n'hésites pas si tu as besoin de quelque chose ! ~~Elle est très forte pour ça *bonokayjesors*~~
    avatar
    Re: ✖ You never failed anything, I promise ✖ -Mysth > le Mar 13 Mar 2018, 09:26
    Appelée par le Feu
    Appelée par le Feu
    Messages : 42
    Particules : 126

    Fiche personnage
    Crédit avatar: Zero Two ▬ Darling in the FranXX
    Energie:
    100/100  (100/100)
    Emploi: Etudiante en langues
    Merci !

    Je n'hésiterai pas haha :')

    D'ailleurs je commence l'histoire aujourd'hui, si je ne finis pas ma fiche dans la journée elle sera très sûrement terminée demain !


    avatar
    Re: ✖ You never failed anything, I promise ✖ -Mysth > le Mar 13 Mar 2018, 10:06
    Invité 
    Invité
    Oups, j'ai fais les strike de discord x'D

    Hâte de lire ta fiche en entière ! Parce que je t'avoue que je suis curieuse vu les descriptions faites :3
    avatar
    Re: ✖ You never failed anything, I promise ✖ -Mysth > le Mar 13 Mar 2018, 10:24
    Perfect Skin ▬ Sans ascendant
    Perfect Skin ▬ Sans ascendant
    Messages : 370
    Particules : 133

    Fiche personnage
    Crédit avatar: Qinni
    Energie:
    85/100  (85/100)
    Emploi: Bénévole à la ferme Dunnottar
    Héhéhé encore heureux que je serve à quelque chose !



    Pierre, ma Terre, ma terre, ma guerre .
    avatar
    Re: ✖ You never failed anything, I promise ✖ -Mysth > le Mar 13 Mar 2018, 11:17
    Appelée par le Feu
    Appelée par le Feu
    Messages : 42
    Particules : 126

    Fiche personnage
    Crédit avatar: Zero Two ▬ Darling in the FranXX
    Energie:
    100/100  (100/100)
    Emploi: Etudiante en langues
    J'avais reconnu les strike discord en effet xD

    Ça arrive bientôt


    avatar
    Re: ✖ You never failed anything, I promise ✖ -Mysth > le Mar 13 Mar 2018, 12:23
    Appelée par le Feu
    Appelée par le Feu
    Messages : 42
    Particules : 126

    Fiche personnage
    Crédit avatar: Zero Two ▬ Darling in the FranXX
    Energie:
    100/100  (100/100)
    Emploi: Etudiante en langues
    Désolée du double post, mais voilà, fini ~